Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 10:52

Un petit bonjour de Philippe Bilocq, notre producteur de fruits.

 

" Ici,c'est 2 jours l'été puis 2 jours l'hiver ... un temps trés incertain. Mais nous avons tout de même fini la taille des arbres fruitiers la semaine derniére, il nous reste encore la vigne. Mais, pas de panique, elle n'est pas en avance non plus, tout devrait être terminé pour la fin du mois. Les poiriers, normalement en fleurs en tout début avril, n'ont pas encore montré une moindre fleur.
Entre temps, une personne fait la chasse aux campagnols, 2 fois par jour, à l'aide de 22 piéges Topcat, et ça marche du tonnerre. Entre 15 et 30 prises par jour, et ça depuis 1 mois et demi !
Puis il reste encore la nouvelle plantation de pommiers Chanteclerc à la place de vieux golden, le terrain est presque prêt mais là aussi, le temps nous joue de sales tours ... Nous sommes en retard mais que faire sinon d'attendre le bon moment.
Nous passons aussi beaucoup de temps à réparer les palissages des arbres et bientôt de la vigne. Il faut souvent retendre les fils, rattacher le tuyau d'aspersion afin de le tenir en hauteur ce qui nous permettra de travailler le sol sur le rang.
Puis enfin, il y a beaucoup d'administratifs, j'y passe 6 soirées/semaine plus encore qques jours pluvieux ...
Vous avez dû vous apercevoir que je n'avais pas remis beaucoup de chêques à l'encaissement, c'est tout simplement par manque de temps. Mais ça y est, cette semaine, ma femme m'y aidant, je vais rattraper le retard.
Je vous demande tte votre indulgence à ce propos et vous présente ttes mes excuses, je ferais mieux le prochain mois.
Voila qques nouvelles de La Saulce, si vous y êtes en vacances, n'hésitez pas à venir nous voir.
A bientôt.
Amicalement.
Philippe. "
Producteur-pommes-poires-1.jpg

Repost 0
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 20:24

Il fallait la trouver, cette recette qui permet de cuisiner ensemble blettes, poireaux et épinards. Et oui, Isabelle, non seulement participe activement au blog de l'Amap dès son arrivée à l'Amap mais trouve au fin fond de ses carnets de cuisine, une recette pour le moins originale.

Nous attendons avec impatience qu'Isa imagine une recette de crêpes au potiron et une autre, peut-être, aux betteraves rouges, tout cela afin de présenter joyeusement à ses deux mignons minots, un plat savoureux, multicolore et inédit. Merci Isa.

Crêpes vertes


Pour 16 crêpes

1 botte de bettes

500g d’épinards

4 verts de poireaux

250g de farine

3 œufs

50 cl de lait écrémé

Vinaigre, sel et poivre.

 

Laver les bettes, les épinards et les verts de poireaux.
Amener une cocotte d’eau à ébullition et faire blanchir les légumes pendant 10 min.
Dans une terrine, préparer la pâte à crêpe.
Quand les légumes sont prêts, les couper grossièrement
et les passer au mixeur pour les réduire en purée.

Mélanger cette purée avec la pâte à crêpe pour obtenir une pâte verte.

Faire cuire les crêpes environ 4 min et les servir chaudes avec un peu de vinaigre. 

Repost 0
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 22:03

 

af-abattoir.jpg

 

Vous connaissez Véronique Quinot de Blieux, Mathieu Chaffard et Francis Girard de Bauduen, nos courageux éleveurs de boeufs, porcs et agneaux ; leurs colis de viandes font nos délices. Ce que vous ne devinez pas est qu'ils abattent et conditionnent leurs bêtes à Digne, dans un abattoir qui, en décembre 2008, fut placé en liquidation judiciaire. 
Il revient de très loin, l'abattoir de Digne ; à cette époque, l'Amap de Lorgues avait 2 mois d'existence et se débattait avec son organisation naissante ; nous avions donc suivi de très loin cette aventure. Oui, parce que ce fut une aventure, les éleveurs demandèrent le soutien des Amap afin d'être assez forts et se porter acquéreurs de l'abattoir. C'est ainsi que 18 éleveurs, la Ville de Digne, les 27 communes environnantes et les Amap mirent la main au portefeuille, chacun et chacune dans ses possibilités. Le résultat est probant. Une SARL est née ; l'abattoir voit le nombre de ses clients augmenter, de nouvelles fabrications voient le jour ...


Un succès qu'il faut consolider toujours et toujours, c'est pourquoi, notre Amap, maintenant, bien assise, solide et naturellement solidaire, s'engage à participer au développement de l'abattoir de Digne. Le maintien de l'agriculture paysanne de proximité est notre raison d'être, au même niveau que le plaisir de recevoir une nourriture saine et goûteuse.

La contribution maximale de chaque AMAP est fixée à 1000 € ; une AMAP ne peut détenir qu'un seul droit de vote.
La trésorerie de l'AMAP de Lorgues nous permet de disposer de 300 €, les amis des Amap de la Dracénie projettent de nous aider à hauteur de 400 € ; il reste donc 300 € à trouver. La part est de 20 €. Il n'y a, bien entendu, aucune obligation à souscrire, mais simplement, pour celles et ceux qui le peuvent, un coup de pouce pour conserver un abattoir à proximité (dans le Var, il n'y a plus d'abattoir) sera bienvenu.


Les éleveurs comptent sur nous. Cet outil leur est indispensable.

 

 

Plus d'infos sur la page  http://www.colibris83.net/dracenie/digne/ du site de Colibris 83 Dracénie

Repost 0
Published by Les motivées - dans Les événements
commenter cet article
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 13:02

Ce beau chou du panier de jeudi ... Je le prépare comment et avec quelle viande ? Voici une recette simple qui allie le plat cuisiné avec des grillades. Tout ce qu'il faut en cette demi saison inconstante.

Une table de 6 ou 7 copains, un barbecue, un plat à gratin ... Jusque là, pas de problèmes. Ensuite, il vous faut :

- 1 chou blanc ou vert ou frisé,
- 150 à 200 g de fromage blanc,
- 75 g de gouda râpé,

- quelques oignons (100 g),
- 1 œuf,
- sel, poivre et une pincée de Cayenne
- huile ou beurre pour le plat.

Nettoyez le chou en retirant le trognon et les grosses côtes.
Faites-le blanchir pendant 15 mn à l'eau bouillante salée, égouttez et hachez-le grossièrement.

Faites fondre les oignons et ajoutez les aux feuilles de chou hachées.
DSC05097.JPGMélangez le fromage blanc, le gouda rapé, l'oeuf battu, le sel, le poivre et le poivre de Cayenne, Dans un plat beurré ou huilé allant au four et à table, mettez le chou et le fromage en couches alternées, en terminant par du fromage.
Faites cuire 30 mn à four moyen.
Faites griller les saucisses et servez le tout. Avec du boudin noir, c'est sympa aussi.

Une bonne baguette, un petit vin de Provence (avec modération) ... Bon appétit.

Repost 0
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 21:41

"Le temps de Grâces", film documentaire de Dominique Marchais, vous sera présenté le mardi 11 mai au cinéma de Lorgues. Nous mettons à votre disposition un article du journal en ligne Bakchich.info, écrit par Gregory Salomonovitch et visible sur http://www.bakchich.info/Le-temps-de-la-revolution-agricole,08460.html .

Bonne lecture et à bientôt.

Le temps de la révolution… agricole

Présenté dans le cadre des Etats généraux du documentaire de Lussas, Le Temps des Grâces, de Dominique Marchais, offre un regard engagé sur l’agriculture française et le rôle des paysans aujourd’hui en France.

Avec Le Temps des Grâces, Dominique Marchais réalise un tour de France des campagnes françaises et dresse un état accablant de l’agriculture moderne. Tour à tour, agriculteurs, éleveurs, microbiologistes, chercheurs, fonctionnaires, ainsi que l’excellent écrivain Pierre Bergounioux (voir extrait vidéo), apportent leur pierre à l’édifice de ce plaidoyer pour l’écologie.

Le Temps des Grâces de Dominique Marchais - JPG - 21.8 ko
Le Temps des Grâces de Dominique Marchais
(DR)

Au gré des rencontres de Dominique Marchais se dessine l’euphorie de la modernisation des techniques agricoles, initiée dans les années 50 et ses atouts dans l’amélioration des conditions de travail des ouvriers de la terre. Cette époque de grands desseins fait aujourd’hui place aux inquiétudes et à une certaine nostalgie d’acquis perdus, que ce soit en termes de savoir-faire ou de respect de la nature. L’exode rural et les difficultés financières ont mis fin aux exploitations à taille humaine pour faire place à d’immenses champs de plusieurs centaines d’hectares. On assiste alors à une rationalisation des productions au détriment de la biodiversité.

Le Temps des Grâces est bel et bien un appel à une prise de conscience, argumenté et justifié par des raisons tant sociales qu’économiques. Plus proche de Raymond Depardon que de Yann Arthus-Bertrand, Dominique Marchais donne la parole aux hommes et aux sensibilités, sans nous faire culpabiliser, mais en essayant de comprendre ce qui nous a amené à négliger notre terre.

Au cours de cette promenade dans les campagnes françaises, le réalisateur ne se contente pas de remonter le temps en évoquant un passé où l’homme vivait davantage au rythme de la nature, il se tourne aussi résolument vers l’avenir en rencontrant ceux qui, optimistes, se battent pour trouver des solutions pérennes.

La nature gêne par sa gratuité

En Champagne, Lydia et Claude Bourguignon, microbiologistes des sols, constatent chaque jour la dégradation des sols agricoles et viticoles. Les vignes qui autrefois vivaient une centaine d’années meurent aujourd’hui au bout de 20 à 25 années. Fait dommageable lorsque l’on sait qu’une vigne produit le meilleur raisin au bout d’une vingtaine d’années… Ici encore, pour un pays dont la renommée repose en partie sur le vin, le film révèle, à l’instar de Mondovino, une aberration économique. Quelle hypocrisie pour un pays comme la France, principal exportateur de vins, champagnes et autres produits d’appellations contrôlées, que de continuer à ruiner ses terres, matière première pour des productions de qualité, au détriment de son économie. Que penser également des formations des futurs agriculteurs à qui l’on apprend à doser des engrais sans chercher à comprendre qu’il existe des solutions naturelles - et gratuites, échappant par la même à toute source de profit -, par l’utilisation des microbes et la mise en place d’un écosystème naturel ?

Le Temps des Grâces est un constat dramatique, qui laisse néanmoins entrevoir de l’espoir. Ce documentaire interpelle les politiques mais surtout le citoyen, lorsque le pouvoir doit venir du bas, face aux lobbies de l’agro-alimentaire et à un État qui s’est laissé déposséder. C’est un hommage à la nature, aux campagnes françaises mais aussi un véritable appel à la prise de conscience. D’autant qu’à ces pratiques productivistes s’ajoute le changement climatique. Le 14 août dernier, une cinquantaine de viticulteurs, chefs cuisiniers, œnologues, ont signé un appel dans Le Monde pour une prise de conscience rapide des effets dommageables de ses facteurs sur la production viticole française.

Repost 0
Published by Les motivées - dans Les événements
commenter cet article
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 16:04
Prendre le temps d'écouter ce que dit ce monsieur.
A écouter sans modération, à faire suivre au-delà des seuls cercles d'initiés…

 

Repost 0
Published by Les motivées - dans A lire ou à voir
commenter cet article
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 14:43

Petits navets caramélisés au miel et au romarin qui peuvent être servis avec un magret de canard ...

 

Des navets de Patrice,
10 g de beurre ou d'huile d'olive,
une cuillère de miel d'Anthony,
1/2 L de bouillon
un peu de romarin du jardin.

Éplucher les navets et les couper en petits cubes ;
Les mettre à cuire environ 1/4H dans le bouillon avec le romarin effeuillé ;
Une fois les navets cuits, mettre le beurre à fondre avec le miel ;
Quand le mélange est bien liquide, y verser les navets ;
Remuer sans arrêt jusqu’à coloration des navets.

 

Savourez des yeux et des papilles

 

imgp6085.jpg

 

 

OU

 

Crêpe d'omelette farcie aux épinards et chèvre frais

Trouvé avec beaucoup de bonheur sur le net ; Merci à Caroline Chatelain

omelette__pianard


Je suis tombée "raide dingue" des épinards frais de mon petit producteur! L'autre jour, j'en ai acheté pour la deuxième fois, car ils sont vraiment extra. Il faut les consommer de suite pour garder toute leur fraîcheur. J'ai inventé pour mon mari, qui aime bien les omelettes, cette crèpe d'omelette farçie aux épinards frais à peine sautés et j'ai juste ajouté un petit chèvre frais fondant à l'intérieur pour relever le tout et parce qu'on adore le chèvre. Il a fait une drôle de tête au début en voyant son omelette transformée (avec du vert!), puis il a beaucoup aimé...


Ingrédients pour 2 :

  • 4 oeufs de Corinne,

  • 200 g d'épinards frais de Patrice,

  • persil

  • sel, poivre

  • 2 cs d'huile d'olive

  • 1 petit chèvre frais de Florence.

Après avoir lavé les épinards, les sécher et faites-les sauter à feu vif 5 min, salez, poivrez. Réservez.

Battre les oeufs avec sel, poivre (j'ajoute toujours un peu de lait pour l'onctuosité) et faites cuire votre omelette comme une crèpe sans trop la faire cuire et sans la retourner. Mettre votre omelette dans une assiette, déposez les épinards dessus et le chèvre coupé en 2. Repliez-la et parsemez de persil. Servez avec une bonne salade.

Repost 0
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 17:29

Ruche-1.1.JPG Cette année 2010 voit le printemps se présenter avec un certain retard pour nos abeilles domestiques « Apis Mellifica ».
En effet la première miellée qui est représentée par la Bruyère Blanche en bordure maritime, se présente avec un retard de floraison avoisinant les trois semaines par rapport à la floraison habituelle (floraison début mars en général).Ruche-1.JPG

Avec l’arrivée du printemps et les beaux jours, il est aussi temps pour nos apiculteurs d’endosser la tenue et de procéder aux premières visites de printemps qui ont plusieurs objectifs :

  • Observation du développement de chaque ruche : chaque ruche ayant connu durant l’hiver certains Ruche-1.2.JPGincidents qui ont de répercussions sur son développement (reprise plus tardive de la ponte de la reine, état de la ponte, état des réserves de miel dans la ruche, réserves de pollen).


  • . Observation et contrôle des devantures de ruche : dépôts sur la planche d’envol (traces suspectes), état devant la ruche (tas d’abeilles mortes).

  • Constater les pertes hivernales (ruches trop faibles, refroidissement trop importants). La norme étant aux alentours de 20% de ruches perdues durant l’hiver.

  • Nettoyage de la ruche (grattage de la propolis et cire couvrant les cadres et le couvre cadre, changement de cadres si trop noirs, changement des fonds de ruches si nécessaire) et retrait des traitements anti-varroa.

L’observation de l’activité de nos abeilles et de l’avancée de dame nature est aussi Ruche-1.3.JPGfondamentale afin d’analyser l’état d’une ruche et l’avancée du printemps : arrivée de nos amis ailées avec du pollen, avec du miel, avancement de la floraison. La miellée de Bruyère blanche démarre depuis à peu près une petite semaine (du côté des Issambres me concernant), et avec un peu de chance, et si surtout le climat le veut bien (baisse du vent et réduction des pluies … afin que les abeilles puissent sortir de la ruche), les ouvrières pourront démarrer à remplir les hausses posées sur les ruches les plus fortes ce lundi 29 mars.

A bientôt pour les prochaines aventures … entre essaims, transhumances, récolte & extraction … et dégustation bien sûr ! 

miel-2010.jpg

 

 

 

 

Anthony, Merci et vivement les prochains épisodes.

 

Repost 0
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 18:53
Il y a une quinzaine, Brigitte, notre sympathique hôtesse, lançait un appel "J'aurai besoin d'un coup de main pour nettoyer les restanques". Un petit mail et aussitôt, une quinzaine de "OK, je serai là, quels outils, à quelle heure ...", sans compter les petits mots de sympathie des copains et copines qui, pris par leurs obligations, regrettaient de ne pouvoir participer au "coup de main".
C'est ainsi que ce samedi 27 mars, débroussailleuses, cisailles, sécateurs, pioches, rateaux, binettes et huile de coude étaient dès 9 heures au rendez-vous. Et ça n'a pas traîné, les moteurs ont de suite chauffé, une dizaine d'amapiens sur les berges et les autres autour des bâtiments et des chemins. Plus un mot, on bosse, les blagueurs habituels et ô combien indispensables deviennent muets ... il y a des moments comme ceux ci où l'on se dit, " c'est bien ce que je suis en train de faire ...". 
Midi vient de sonner, le besoin de calories nouvelles se fait sentir, les copines et copains descendent des berges et se rassemblent sur la terrasse de Brigitte, les braises sont belles, les côtes de porc et autres charcutailles blotties dans des morceaux de pain font le régal de tous, un coup de jus de pomme, de rosé (de Provence), d'eau, un fromage, un dessert, quelques histoires croustillantes de notre René à nous, un coup de café et ça repart ... Nous sommes moins gaillards mais il reste une grande berge et les atours des chais. Vers 16 heures, les bras fatiguent mais nous sommes vraiment heureux. Brigitte est ravie, en sa compagnie, nous faisons le tour du propriétaire, du bel ouvrage, les berges vertes, les oliviers débarrassés de leurs rejets, les pelouses devant la maison, de vrais greens de golf (sans arrosage), ... oui, il restera à brûler, mais aujourd'hui, trop de vent, attendons quelques jours.
Allez, on rentre à la maison, une bonne douche et une nuit sans insomnie ; demain, nous 4Amapiens-27-03-10--3-.jpgserons en pleine forme, fiers de cette journée passée ensemble, fiers de rendre à Brigite un peu de ce qu'elle nous donne chaque semaine, fiers du coup de fraîcheur donnée aux magnifiques berges du domaine.

6Amapiens-27-03-10--5-.jpg13Amapiens-27-03-10--12-.jpg








Pendant que nous vous écrivions cet article, un mail nous est parvenu, il est adressé à vous tous, amapien-ne-s motivé-e-s, voici le message de Martine,

"Salut, ce matin, je me suis levée sachant que j'allais aider l'assoc. J'étais super heureuse enfin d'aider, de participer à quelque chose qui m'anime depuis tant de temps et je ne savais pas trop pourquoi ; j'ai compris ce matin en oeuvrant les mains dans la mère terre : je participe à la nouvelle terre ... nous participons à la nouvelle terre ; l'entraide, le partage, la fraternité, l'échange, tous ces mots prennent un sens.
LA BONNE HUMEUR de chacun, l'amour pour l'autre, waou ... ça vaut le coup du coup de vivre sur cette terre, de participer à l'avènement.
Oui, je continue à soutenir l'AMAP même avec mes petits moyens, je veux devenir une consom'actrice responsable.
A bientôt,  bisous à tous."
Martine Cavalère.

C'est mieux que tout discours, mille Mercis, Martine.
Repost 0
Published by Les motivées - dans Les événements
commenter cet article
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 22:27

solutions.jpgDes images de ce film  « Solutions locales pour un désordre global » me reviennent : des bébés malformés, des visages meurtris par les pesticides ; des paysans en lutte pour avoir des terres à cultiver ; des images superbes d’animaux vivant en harmonie avec les hommes et la nature ; des plantes abondantes ; des variétés multiples …. hors des règlementations assassines (kokopellis) ; des paysans qui restent, d’autres qui ont abandonné le combat, entassés dans des bidonvilles crasseux… les suicides de paysans ; des explications, des chiffres… de belles réalisations qui donnent espoir ; un monde qui se lève pour refuser la mort….

Je sors de là … avec un peu d’espoir : la planète notre mère nourricière n’est encore pas toute détruite ; d’immenses résistances seront nécessaires ; avec l’amap, nous participons à cette merveilleuse renaissance à venir.


Merci Coline Serreau, Merci L'Eldorado, Merci les Colibris de nous avoir fait dérouler ce film en avant-première. Merci les Colibris de nous donner l’occasion d’être plus forts ensemble !

Un grand succès, ce film ! la salle s’est remplie. 50 personnes sont restées dehors. Excuses ! Une autre séance sera sans doute possible à Lorgues pour la sortie nationale le 8 avril … surveillez le blog !


Avec  ce succès, je crois qu’il nous reste encore beaucoup de choses à faire ensemble , nous les colibris de Lorgues !

Car nous aussi, nous sommes devenus Colibris !  Colibri2

Louis Clavier. 

Repost 0
Published by Les motivées - dans Les événements
commenter cet article

Présentation

  • : AMAP de Lorgues - Le blog Les Motivé-e-s
  • AMAP de Lorgues - Le blog Les Motivé-e-s
  • : A Lorgues, créons ensemble les instruments du mieux vivre, du bien consommer ; ces instruments que sont une nouvelle façon de produire sainement, de permettre à nos partenaires producteurs de s'inscrire dans la durée, de prévoir leur avenir, de ne plus polluer une terre nourricière qui n'est pas notre propriété mais celle de nos enfants et petits enfants.
  • Contact

Les rendez vous

Livraisons Légumes, Oeufs, Poissons, Miel, Volailles, Fromages, Viandes ...
Toujours chez Brigitte Grivet,
domaine St Jean Baptiste,
1525, route des Arcs à Lorgues
.

Attention, ne stationnez pas sur la départementale, entrez chez Brigitte, vous pouvez facilement faire demi-tour près des caves. Ou si vous avez des difficultés à traverser la départementale pour entrer au Domaine, n'hésitez pas à faire demi tour à l'embranchement de la route de Vidauban.
                   

-----------------------------

Sur votre blog,

+ de 55 000 visites ...
+ de 440 articles !

Envoyez vos recettes, vos articles
à amap-lorgues@orange.fr


-------------------

Retour page d'accueil : http://amap.lorgues.over-blog.com/

Recherche

Un renseignement, contactez

L'e.mail de l'Amap :
amap-lorgues@orange.fr

La présidente, Chantal Toussan :
04 94 73 27 08 - 06 84 36 53 80  -  ctoussan@voila.fr 


ou l'un des liens producteurs/amapiens :  
   
- Légumes Bio (Mathieu Faure de Fox Amphoux)
  Liens : Jocelyne ABAUZIT
- 06 10 24 73  68 
             
jabauzit@aol.com
            Chantal Toussan -06 84 36 53 80

          ctoussan@voila.fr

- Vins (transition BIO) Domaine de L'Estello - Lorgues


- Fromages chèvres, brebis, vaches (Florence Bertin, Taradeau)
   Liens : Annie Rosello - 04 94 73 27 23 -  annierosello@hotmail.com

               Miepol Fayard - 04 94 73 92 73 - miepol.legoaoc@orange.fr


 - Poissons : Daurades Loups et maigres (Pierre Baltmigere et Bruno Régis - la Seyne sur mer)
  Liens : Louis Clavier - 04 94 70 94 04 - 06 76 60 42 97feminier@orange.fr
              Sylvie Sarrazin - 04 94 73 22 15 - ssarrazin83@gmail.com  


- Poissons : Truites - Ecrevisses Jean Claude Vigin de Bauduen
   Lien :  Miepol Fayard - 04 94 73 92 73 - miepol.legoaoc@orange.fr


- Fruits d'hiver Bio : (Bruno DEBON Châteaudouble)
   Liens : Claude Inaudi  04 94 73 24 34 - claude.inaudi@free.fr


- Oeufs, volailles (Corinne Costamagno, Ampus)
   Liens : Françoise Clavier - 04 94 70 94 04 - 06 76 60 42 97feminier@orange.fr     


- Viandes bovines (Véronique Quinot - Blieux 04)
   Liens : Annie Rosello - 04 94 73 27 23 -  annierosello@hotmail.com 


- Viandes d'agneaux (Francis Girard, Bauduen)
   Liens : Claude Inaudi - 04 94 73 24 34 - claude.inaudi@free.fr
                Miepol Fayard  04 94 73 92 73 miepol.legoac@orange.fr


- Miel : (BardiaSabet - Trans en Provence)
Lien : Christian Dépret 04 94 84 09 18  c.depret@wanadoo.fr

- Huile d'Olives - Louis Ehrhardt - Trans
- Farines - Céréales : (Bertrand Allai - Bras)
 


Un article, une recette, une photo, un commentaire sur le blog, joignez Christian Dépret au 04 94 84 09 18 - 06 74 41 89 81 - c.depret@wanadoo.fr.