Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 21:27
Un article de Sylvie SIMON à paraître dans la revue "VOTRE SANTE"

                                           Effet boomerang chez Monsanto

Aux États-Unis, cinq mille hectares de culture de soja transgénique ont du être abandonnés par les agriculteurs et cinquante mille autres sont gravement menacés. Cette panique est due à une « mauvaise » herbe qui a décidé de s’opposer au géant Monsanto, connu pour être le plus grand prédateur de la Terre. Insolente, cette plante mutante prolifère et défie le Roundup, l’herbicide total à base de glyphosphate, auquel nulle « mauvaise herbe ne résiste ».

Quand la nature reprend le dessus.

C’est en 2004, qu’un agriculteur de Macon, en Géorgie, ville située à environ 130 kilomètres d’Atlanta, remarqua que certaines pousses d’amarantes résistaient au Roundup dont il arrosait ses cultures de soja.

Les champs victimes de cette envahissante mauvaise herbe ont été ensemencés avec des graines Roundup Ready, qui comportent une semence ayant reçu un gène de résistance au Roundup auquel nulle « mauvaise herbe ne résiste ».

Depuis cette époque, la situation s’est aggravée et le phénomène s'est étendu à d'autres états, Caroline du Sud, et du Nord, Arkansas, Tennessee et Missouri. Selon un groupe de scientifiques du Centre for Ecology and Hydrology, organisation britannique située à Winfrith, dans le Dorset, il y aurait eu un transfert de gènes entre la plante OGM et certaines herbes indésirables, comme l’amarante. Ce constat contredit les affirmations péremptoires et optimistes des défenseurs des OGM qui prétendaient et persistent à affirmer qu'une hybridation entre une plante génétiquement modifiée et une plante non-modifiée est tout simplement « impossible ».

Pour le généticien britannique Brian Johnson, spécialisé dans les problèmes liés à l’agriculture : « Il suffit d’un seul croisement réussi sur plusieurs millions de possibilités. Dès qu’elle est créée, la nouvelle plante possède un avantage sélectif énorme, et elle se multiplie rapidement. L’herbicide puissant utilisé ici, à base de glyphosphate et d’ammonium, a exercé sur les plantes une pression énorme qui a encore accru la vitesse d’adaptation. » Ainsi, un gène de résistance aux herbicides a, semble-t-il, donné naissance à une plante hybride issue d’un saut20entre la graine qu’il est censé protéger et l’amarante, devenue impossible à éliminer.

La seule solution est d’arracher les mauvaises herbes à la main, comme on le faisait autrefois, mais ce n’est pas toujours possible étant donné l’étendue des cultures. En outre, ces herbes, profondément enracinées sont très difficiles à arracher et 5 000 hectares ont été tout simplement abandonnés.

Nombre de cultivateurs envisagent de renoncer aux OGM et de revenir à une agriculture traditionnelle, d’autant que les plants OGM coûtent de plus en plus cher et la rentabilité est primordiale pour ce genre d’agriculture. Ainsi Alan Rowland, producteur et marchand de semences de soja à Dudley, dans le Missouri, affirme que plus personne ne lui demande de graines Monsanto de type Roundup Ready alors que ces derniers temps, ce secteur représentait 80 % de son commerce. Aujourd’hui, les graines OGM ont disparu de son catalogue et la demande de graines traditionnelles augmente sans cesse.

Déjà, le 25 juillet 2005, The Guardian publiait un article de Paul Brown qui révélait que des gènes modifiés de céréales avaient transité vers des plantes sauvages, créant ainsi une « supergraine » résistante aux herbicides, croisement « inconcevable » par 0A les scientifiques du ministère de l’environnement. Depuis 2008, les media agricoles américains rapportent de plus en plus de cas de résistance et le gouvernement des États-Unis a pratiqué d’importantes coupes budgétaires qui ont contraint le Ministère de l’Agriculture à réduire, puis arrêter certaines de ses activités.

Plante diabolique ou plante sacrée

Il est amusant de constater que cette plante, « diabolique » aux yeux de l’agriculture génétique, est une plante sacrée pour les Incas. Elle fait partie des aliments les plus anciens du monde. Chaque plante produit en moyenne 12 000 graines par an, et les feuilles, plus riches en protéines que le soja, contiennent des vitamines A et C et des sels minéraux.

Ainsi ce boomerang, renvoyé par la nature sur Monsanto, non seulement neutralise ce prédateur, mais installe dans des lieux une plante qui pourra nourrir l’humanité en cas de famine. Elle supporte la plupart des climats, aussi bien les régions sèches que les zones de mousson et les hautes terres tropicales et n’a de problèmes ni avec les insectes ni avec les maladies, donc n’aura jamais besoin de produits chimiques.

Ainsi, « la marante » affronte le très puissant Monsanto, comme David s’opposa à Goliath. Et tout le monde sait comment se termina le combat, pourtant bien inégal ! Si ces phénomènes se reproduisent en quantité suffisante, ce qui semble programmé, Monsanto n’aura bientôt plus qu’à mettre la clé sous la porte. À part ses salariés, qui plaindra vraiment cette entreprise funèbre ?
Sylvie SIMON
Repost 0
Published by Les motivées - dans A lire ou à voir
commenter cet article
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 08:51

N'oubliez pas nos nouveaux horaires ; l'AMAP de Lorgues sera ouverte de 17h 30 à 19 h.
Ceci afin de permettre ne circulation plus fluide aux nombreux adhérents. Nous recherchons d'autres solutions, apportez vos idées.
A jeudi.

Repost 0
Published by Les motivées - dans Votre calendrier
commenter cet article
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 14:12

Extrait d'un article d'agoravox.fr

" Le 8 mai 2009 au matin, à l’appel des Jeunes Agriculteurs du Var, des vignerons (jeunes ou moins jeunes !) se sont retrouvés au péage de l’autoroute A8 au Muy (Var) pour une opération de sensibilisation autour du projet européen de coupage de vins rouges et rosés autorisation la fabrication d’un ersatz de vin rosé.

LA GENESE DE L’HISTOIRE  :

Jusqu’à présent, le règlement relatif aux pratiques œnologiques de l’Union Européenne interdisait le coupage de vins blancs et rouges. Le 27 janvier 2009, à Bruxelles, le Ministre de l’Agriculture, Michel Barnier, a donné son accord pour un ensemble de textes dans le cadre d’un règlement global sur les pratiques œnologiques dans l’UE.

Parmi ces mesures se trouvait celle qui autoriserait la « fabrication » d’un vin de couleur rosée à partir de coupage de vins blancs et rouges. Aucune information n’a filtré de ce vote, aucun communiqué de presse n’a été envoyé.

Ce n’est que fin février que les professionnels de la filière viticole provençale ont eu connaissance de ce « paquet œnologique » et qu’ils ont pu alerter les vignerons, la presse et les politiques.

.../...

Lire la suite sur http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/les-roses-de-la-colere-55786

 

Cet article est de Brigitte GRIVETnotre bonne hôtesse, qui outre ses qualités de rédactrice, participe depuis toujours, aux causes humanistes, écologiques ...


Merci AgoraVox, Merci Brigitte.

Repost 0
Published by Les motivées - dans A lire ou à voir
commenter cet article
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 14:26
Les ami-e-s,

A votre demande, la distribution des paniers légumes de cette semaine est exceptionnellement avancée au MERCREDI  20 MAI (jeudi : ascension).

D'autre part, afin de sécuriser la circulation, nous avons décidé d'allonger d'une 1/2 heure la plage d'ouverture de l'AMAP ; dorénavant, les nouveaux horaires sont de 17h30 à 19h.  

A bientôt.
Repost 0
Published by Les motivées - dans Votre calendrier
commenter cet article
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 09:40

Qui croirait que notre AMAP lorguaise est née en septembre 2008 !

En ce début de nouvelle saison, vous êtes 75 adhérent-e-s et votre nombreuse présence montre à quel point, créer une AMAP répondait à un besoin local. Nous songeons même à élargir le créneau horaire ; qu'en pensez-vous ?
Adhérer à une AMAP, ici ou ailleurs, est, il est vrai, un état d'esprit, est une démarche solidaire et pour une saison entière envers des producteurs locaux. Des producteurs dont certains sont confirmés, d'autres débutent, d'autres connaissent quelques difficultés, mais tous ont besoin de ces circuits courts, directs pour retirer un revenu "convenable" de leur lourd labeur.
Non, une AMAP n'est pas un commerce de légumes, de poissons ou de viandes ; une AMAP est un lien durable entre des producteurs locaux, responsables, raisonnables, respectueux de la nature et des citoyens solidaires, amateurs de produits sains et respectueux de la nature.

Alors, à ce jour, un tour d'horizon sur nos paysans et producteurs :

- Légumes et fruits (20 € le panier) : Patrice Aubert, lorguais dont les champs et serres sont à Salernes et qui se permet enfin de se verser un salaire ; il emploie cette année 2 salariés. Nous en sommes, pour ce qui nous concerne, à 45 paniers/semaine et arrivons doucement à la limite (50 paniers) des possibilités de récolte de Patrice. Présence chaque semaine. 

- Oeufs (2,50 € pour 6) - volailles (16 € pour + ou - 1,5 kg), des poules qui courent vraiment : Eric et Corinne Costamagno d'Ampus qui grâce à l'assistance des AMAP locales se sont sortis d'un mauvais pas financier ; présence 1 jeudi sur 2 ;

- Fromages de chèvres et vaches (8,0 le panier) : Florence Bertin de Taradeau (très connue sur le marché de Lorgues) ; Florence emploie aussi des salariées ; présence 1 jeudi sur 2 ;

- Poissons : Daurades, loups ou maigres de l'exploitation "Le Tamaris" à La Seyne (15 € le kg mais souvent il y a 1,2 kg et 26 € les 2 kg) ; présence 1 jeudi sur 2 ;

- Colis agneaux : avril et octobre : famille Girard à Bauduen, 12,5 € le kg
- Colis boeuf : Alpes de Hte Provence 16 € le  kg
- Colis porcs de plein air :
Bauduen : 10 € le  kg ;
Pour ces 3 méritants producteurs de viandes de plein air, dont la vie est rude, la présence des AMAP est primordiale. La vente directe leur permet de placer leur colis à un prix logique, légitime alors que la grande distribution leur promettait des prix qui n'auraient pas permis à ces structures paysannes, locales, légères de subsister. Eleveurs et AMAP sont aussi les acteurs du maintien d'un abattoir et d'une salle de découpe à Digne. Sans l'existence de cet abattoir, l'ensemble des producteurs du Haut Var, des Alpes de Haute Provence ... auraient dû se déplacer à Sisteron ;

- miel : très bientôt, un coup de pouce à Anthony Arndt, lui aussi
lorguais, qui jongle courageusement avec plusieurs métiers pour vivre.

Ensemble, modestement, mais sûrement, nous jouons un rôle dans ce maintien de l'agriculture paysanne locale, soyons-en quelque peu fiers.

D'autre part, il suffit d'être présent le jeudi chez Brigitte pour comprendre que nous ne sommes pas dans une grande surface ; l'ambiance est tout autre, des bises, des nouvelles du voisin, des recettes échangées, des rires, des "tu viens dimanche ...", des "dites, Patrice, comment ça se prépare les fèves ?", une réelle et bonne ambiance.
L'esprit de l'AMAP, c'est aussi cela, c'est même un peu plus, en effet, chacune, chacun d'entre vous remarque la présence assidue de 4 ou 5 responsables, elles, ils, sont et seront toujours à votre disposition et vous êtes invité-e à compléter ce cercle, si vous le souhaitez, cependant, un tour de permanence pour la distribution des légumes est nécessaire, alors, réalisez votre rêve d'enfant, "jouez à la marchande", inscrivez vous, vous verrez, c'est si amusant et cela permettra à chacun-e de participer au bon fonctionnement de notre AMAP lorguaise, l'AMAP Les Motivé-e-s.

A jeudi.
Repost 0
Published by Les motivées - dans Votre calendrier
commenter cet article
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 15:39
 

AMAP de Lorgues et Exploitation « Le grand Vert »

Patrice Aubert – quartier Le Plan – Salernes - Légumes et fruits issus de l’agriculture biologique - Contrôle « Qualité France »

 

Contrat d’engagement mutuel

mai à octobre 2009 2ème saison
Exemplaire producteur

 

Patrice Aubert, exploitation « Le grand Vert » s’engage, en accord avec l’AMAP de Lorgues à

livrer aux adhérents de l’AMAP de Lorgues un « 
panier de légumes et fruits ».


La distribution aura lieu chez Brigitte Grivet, domaine St Jean Baptiste –
1525 – route des Arcs à
Lorgues
chaque jeudi de 18h à 19h.

Pour cette saison, le contrat est fixé à
20 €uros par panier (même prix qu'en 2008)


Le Consomm’acteur, nom, prénom : ………………………………...............................................

 

adresse :

 

tél : mail :

 

s’engage pour cette période à venir chercher son panier de légumes et fruits aux dates

prévues et à
régler à l’avance cette partie de la récolte selon le prix et les modalités convenues.

 

Règlement en 3 ou 6 fois (3 ou 6 chèques) à la signature au producteur (cochez la case) :

1 chèque de (8 x 20) 160 € pour mai et juin + 1 chèque de (9 x 20) 180 € pour juillet et août + 1

chèque de (9 x 20) 180 € pour septembre et octobre ;


2 chèques de 80 € pour mai et juin + 4 chèques de 90 € pour juillet, août, septembre et octobre.

 
Une fois encore, MERCI pour votre soutien,
                     le producteur                                              Signature du consomm’acteur




N’hésitez pas à appeler le référent AMAP de ce producteur : Alice Dépret – 04 94 84 09 18 c.depret@wanadoo.fr

Repost 0
Published by Les motivées
commenter cet article
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 15:38

Contrat AMAP

d’engagement mutuel

pour production de viande de porc plein air

 

Livraison du 11 juin 2009

 

Entre le producteur :

 

Mathieu Chaffard

Hameau de Bounas

83630 Bauduen Tel : 04 94 84 22 05

 

qui s’engage à fournir une viande de qualité sous forme d’un colis de 4-6 kg au prix de 9,60 € / kilo composé des morceaux suivants :

 

rôtis, côtes, escalopes, grillades, filets, poitrines tranchées, travers.

 

Composition et poids variable selon colis.

 

Disponible en plus des colis mais en quantité limitée :

 

  • Filets mignons, paquets de 0,8 à 1,2 kg au prix de 16 € le kilo

  • Jarrets, paquets de 1 à 2 kg au prix de 6 € le kilo

 

 

 

Et le consom’acteur :

 

…………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………….

 

Tel : …………………………………….. Mail :………………………………………

 

Préciser le nombre de colis et si vous souhaitez des morceaux en plus des colis :

 

…………………………………………………………………………………………….

 

Premier versement de 25 € à la commande, le complément selon le poids du colis.

 

Date et signature :

 

 

 

Dans le cadre des AMAP

producteurs et consommateurs sont adhérents et s’engagent

à respecter les statuts de la charte AMAP

Repost 0
Published by Les motivées - dans Les contrats
commenter cet article
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 21:29
Après avoir lu cet article, nous sommes heureux de vous avoir fait connaître par l'intermédiaire de l'AMAP, un éleveur qui élève ses porcs d'une toute autre façon. Pour les avoir vus courir en plein air, les avoir regardés manger une nourriture saine et naturelle, bravo à Mathieu Chaffard, du hameau de Bounas à Bauduen.

Extrait de "20minutes.fr" :

SANTE - Dans le village du premier patient confirmé, on accuse un élevage de porcs exploité par un groupe américain, mais les autorités mexicaines évoquent une piste venue d'Asie...

Il s'appelle Edgar Hernandez, il a 4 ans, et c'est le «patient zéro». Ce petit Mexicain, premier cas confirmé de grippe porcine, vit dans le village La Gloria, dans l'état de Veracruz. Un village de 3.000 habitants, au beau milieu d'un immense élevage de porcs, que la mère de l'enfant accuse d'être à l'origine de la maladie de son fils.
Dans la vallée, la population se plaint en effet des conditions d'hygiène qui y sont observées. Une épidémie de pneumonie, dénoncée par les habitants depuis la fin du mois de février, aurait même coûté la vie à deux bébés. Selon le site d'informations américain «Grist», le premier producteur mondial de porc Smithfield Foods, déjà condamné aux Etats-Unis pour pollution environnementale, serait mêlé au scandale. Les élevages de la région appartiennent majoritairement à une de ses filiales.
 .../...
Une suspicion, relayée dans la presse, qui a poussé le groupe américain à publier un communiqué dès dimanche, pour assurer qu'aucun symptôme de la grippe porcine n'avait été décelé chez ses employés ou au sein de son troupeau de porcs. Deux jours plus tard, un autre communiqué ajoutait que l'appellation «grippe porcine» était impropre, et précisait que le virus ne se transmettait pas par la nourriture.
 
Au Mexique, on s'attache aussi à éteindre l'incendie. Fidel Herrera, gouverneur de l'Etat de Veracruz, a assuré lundi que le virus ne venait pas des porcs mais de Chine, apporté par des voyageurs. .../...
http://www.20minutes.fr/ 29.04.09 à 16h16
Repost 0
Published by Les motivées - dans A lire ou à voir
commenter cet article
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 12:35

Oui, il est grand ... oui, il est écolo ... alors, "Le Grand Vert", c'est Patrice, notre producteur de légumes ?
Evidemment, ce pourrait être lui et ... n'a-t-il pas donné consciemment ce nom aux hectares de maraîchage qu'il cultive sur Salernes ?
En tout cas, le lieu-dit et nom de son exploitation fut bien choisi ; après une visite qui, tout en restant amicale, se voulait aussi être une source d'informations et de transparence envers vous, consom'acteurs de l'AMAP Les Motivé-e-s, nous vous présentons quelques photos commentées du "Grand Vert". 


Dès votre entrée dans les 3,5 hectares de terres maraîchères, votre regard est naturellement attiré vers ce majestueux cerisier qui, dans quelques semaines vous procurera des fruits succulents. Comme son voisin, il devrait produire environ 200 kg de belles cerises.

Domestiquer la nature est du domaine de l'impossible et c'est très bien ainsi ; mais il est vrai que, lorsque la tempête souffle, les serres souffrent ; sur les 6 ou 7 du "Grand Vert", il en reste une à remettre en état ... ce sera fait le mois prochain assure Patrice.

  

Dans les autres serres, tomates, poivrons, haricots   verts, salades, betteraves, celéris, concombres ... rivalisent pour être les premiers de la classe.

Un alignement parfait ; un nuancier de verts, cette couleur d'espoir ; les tuteurs tomates et poivrons remplacés par des ficelles bleues ou noires ; de remèdes écologiques pour remplacer les pesticides interdits sur ces hectares labellisés "bio" : de la moutarde sur les côtés de la serre et du trèfle entre les rangées, en plus, ces herbes produisent un excellent engrais vert.   
  

Un article ne suffira pas, vous aurez d'autres lectures sur ce "Grand Vert", seulement, nous ne voulions pas terminer notre promenade sans vous montrer l'ambiance de travail,
- un jeune homme protégeait des sangliers avides, comme nous, de bonne nourriture, ce domaine par une cloture électrifiée ,
- une jeune fille liait les poivrons, vous vous souvenez, les ficelles bleues ..
- et dans un champ entre les serres, Patrice aidé par sa petite famille plante 2000 oignons ... Une vraie et belle ambiance ...

            
A bientôt, pour les suites du "Grand Vert".
Repost 0
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 22:00
Dans un article précédent, nous vous l'avions promis, c'est maintenant chose faite, le contrat est en ligne.
Pour tout renseignement, prenez contact avec Chantal (0494732708 -
ctoussan@voila.fr) ou Alice et Christian (0494840918 -  alice.depret@wanadoo.fr).

                                                    ---------------------------------------------

 

Contrat AMAP

d’engagement mutuel

pour production de viande de porc plein air

 

Livraison du 11 juin 2009

 

Entre le producteur :

 

Mathieu Chaffard

Hameau de Bounas

83630 Bauduen Tel : 04 94 84 22 05

 

qui s’engage à fournir une viande de qualité sous forme d’un colis de 4-6 kg au prix de 9,60 € / kilo composé des morceaux suivants :

 

rôtis, côtes, escalopes, grillades, filets, poitrines tranchées, travers.

 

Composition et poids variable selon colis.

 

Disponible en plus des colis mais en quantité limitée :

 

  • Filets mignons, paquets de 0,8 à 1,2 kg au prix de 16 € le kilo

  • Jarrets, paquets de 1 à 2 kg au prix de 6 € le kilo

 

 

 

Et le consom’acteur :

 

…………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………….

 

Tel : …………………………………….. Mail :………………………………………

 

Préciser le nombre de colis et si vous souhaitez des morceaux en plus des colis :

 

…………………………………………………………………………………………….

 

Premier versement de 25 € à la commande, le complément selon le poids du colis.

 

Date et signature :

 

 

 

Dans le cadre des AMAP

producteurs et consommateurs sont adhérents et s’engagent

à respecter les statuts de la charte AMAP

 

Repost 0

Présentation

  • : AMAP de Lorgues - Le blog Les Motivé-e-s
  • AMAP de Lorgues - Le blog Les Motivé-e-s
  • : A Lorgues, créons ensemble les instruments du mieux vivre, du bien consommer ; ces instruments que sont une nouvelle façon de produire sainement, de permettre à nos partenaires producteurs de s'inscrire dans la durée, de prévoir leur avenir, de ne plus polluer une terre nourricière qui n'est pas notre propriété mais celle de nos enfants et petits enfants.
  • Contact

Les rendez vous

Livraisons Légumes, Oeufs, Poissons, Miel, Volailles, Fromages, Viandes ...
Toujours chez Brigitte Grivet,
domaine St Jean Baptiste,
1525, route des Arcs à Lorgues
.

Attention, ne stationnez pas sur la départementale, entrez chez Brigitte, vous pouvez facilement faire demi-tour près des caves. Ou si vous avez des difficultés à traverser la départementale pour entrer au Domaine, n'hésitez pas à faire demi tour à l'embranchement de la route de Vidauban.
                   

-----------------------------

Sur votre blog,

+ de 55 000 visites ...
+ de 440 articles !

Envoyez vos recettes, vos articles
à amap-lorgues@orange.fr


-------------------

Retour page d'accueil : http://amap.lorgues.over-blog.com/

Recherche

Un renseignement, contactez

L'e.mail de l'Amap :
amap-lorgues@orange.fr

La présidente, Chantal Toussan :
04 94 73 27 08 - 06 84 36 53 80  -  ctoussan@voila.fr 


ou l'un des liens producteurs/amapiens :  
   
- Légumes Bio (Mathieu Faure de Fox Amphoux)
  Liens : Jocelyne ABAUZIT
- 06 10 24 73  68 
             
jabauzit@aol.com
            Chantal Toussan -06 84 36 53 80

          ctoussan@voila.fr

- Vins (transition BIO) Domaine de L'Estello - Lorgues


- Fromages chèvres, brebis, vaches (Florence Bertin, Taradeau)
   Liens : Annie Rosello - 04 94 73 27 23 -  annierosello@hotmail.com

               Miepol Fayard - 04 94 73 92 73 - miepol.legoaoc@orange.fr


 - Poissons : Daurades Loups et maigres (Pierre Baltmigere et Bruno Régis - la Seyne sur mer)
  Liens : Louis Clavier - 04 94 70 94 04 - 06 76 60 42 97feminier@orange.fr
              Sylvie Sarrazin - 04 94 73 22 15 - ssarrazin83@gmail.com  


- Poissons : Truites - Ecrevisses Jean Claude Vigin de Bauduen
   Lien :  Miepol Fayard - 04 94 73 92 73 - miepol.legoaoc@orange.fr


- Fruits d'hiver Bio : (Bruno DEBON Châteaudouble)
   Liens : Claude Inaudi  04 94 73 24 34 - claude.inaudi@free.fr


- Oeufs, volailles (Corinne Costamagno, Ampus)
   Liens : Françoise Clavier - 04 94 70 94 04 - 06 76 60 42 97feminier@orange.fr     


- Viandes bovines (Véronique Quinot - Blieux 04)
   Liens : Annie Rosello - 04 94 73 27 23 -  annierosello@hotmail.com 


- Viandes d'agneaux (Francis Girard, Bauduen)
   Liens : Claude Inaudi - 04 94 73 24 34 - claude.inaudi@free.fr
                Miepol Fayard  04 94 73 92 73 miepol.legoac@orange.fr


- Miel : (BardiaSabet - Trans en Provence)
Lien : Christian Dépret 04 94 84 09 18  c.depret@wanadoo.fr

- Huile d'Olives - Louis Ehrhardt - Trans
- Farines - Céréales : (Bertrand Allai - Bras)
 


Un article, une recette, une photo, un commentaire sur le blog, joignez Christian Dépret au 04 94 84 09 18 - 06 74 41 89 81 - c.depret@wanadoo.fr.