Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 janvier 2009 5 23 /01 /janvier /2009 14:59
 Un collectif s'est constitué pour participer activement à la 4éme édition de la "semaine sans pesticides"  du 20 au 30 mars 2009.

Il comprend actuellement 8 AMAP (Draguignan, Figanières, Le Cannet des Maures, Le Flayosquet, Les Arcs, Trans en Provence, Lorgues, Moissac-Aups), Agribiovar, " Le jardin qui redonne", l' Usine de la Redonne, Natur' Halle Draguignan et en partenariat avec les Biocoop ( Cobionat Salernes, Soleil bio Draguignan), bioconsom'acteurs, l'Association "Draguinove" et le cinéma Eldorado de Draguignan (idem pour salle Mathevet de Lorgues).

Plusieurs types d'actions sont proposées. Vous pouvez bien sûr vous y associer.

 

1. Les repas bio

il s'agit de convaincre des mairies, des enseignants, des parents d'élèves d'organiser au moins un repas bio entre le 23 et le 27 mars. Tous les établissements scolaires sont concernés (primaire, collège,  lycée). Un certain nombre d' établissements ont déjà donné leur accord (voir liste)

coordination: Stéphane Demaria ; Responsable Agribiovar de l’alimentation bio en  restauration collective - Tél.: 04 94 50 54 66 agribiovar.demaria@laposte.net 
                       

2. Films-conférence-débat, expositions

coordination: Marcel Boulard  marcel.boulard@wanadoo.fr
Roger Dutruc Rosset  amaple83@yahoo.fr
 

3. Entretien voiries et espaces verts 

il s'agit de convaincre les mairies d'envisager des alternatives

coordination: Jean Louis Frutero 04 94 67 98 58
 

4."Alternatives aux pesticides" dans les jardins

coordination: Tachka Sofer 04 94 70 34 94 
 

5. Création d'un groupe d'intervention de rue 

coordination:  Richard Frech  richard.frech@wanadoo.fr 

réunion 23 janvier 9h30 à La Redonne 
 

6. Journées portes ouvertes de nos producteurs dimanche 29 mars. circuit-découverte sous forme de rallyes (pédestres, VTT ou co-voituré) recherchons coordinateur 

Pour participer à l'un de ces groupes, contacter rapidement Michel Berthelot berthelot.mic@wanadoo.fr ou proposer d'autres idées ...tout est ouvert ! Seule contrainte le calendrier doit être  bouclé le 10 février.

Cette opération s'inscrit dans le cadre d'un événement national 
 

Agribiovar  est partenaire du collectif des 8 AMAP varoises pour organiser  «la semaine sans pesticides ».

Stéphane Demarria agribiovar.demaria@laposte.net se charge de coordonner toutes les opérations de repas bio qui se feront entre le 23 mars et le 27 mars. Soit :

- Fournir une liste de produits à partir duquel les responsables de cuisine pourront élaborer un menu de saison dans le cadre de leur plan alimentaire. 

- Rencontrer le responsable de la mairie, le directeur de l'école, les représentants de parents d'élèves, des enseignants,...afin d’affiner le projet.

- Fixer la date du repas ou des repas (Repas Bio, de saison et  sans pesticides)

- Affiner le coût matière en fonction des spécificités de l’établissement. 

- Gérer la logistique de l’approvisionnement.

- Stéphane met à disposition des enseignants ce "kit pédagogique" (à télécharger) afin de faciliter la tâche de sensibilisation en amont du repas.

La liste de toutes les établissements participants ( Ecoles primaires, collèges et lycées ) doit être établie pour le 15 février.


Etablissements scolaires participants

Projets en cours

Cabasse

Carqueiranne Collège Joliot Curie

Draguignan Lycée jean Moulin

Draguignan Collège Emile Thomas

Flayosc primaire (26 mars)

Gassin Lycée du Golfe de Saint Tropez

La Garde Lycée du Coudon

Le Cannet des Maures 

Le Luc 

Le Thoronet 

Les Mayons 

Salernes

Six Fours Lycée la Coudoulière

Toulon Lycée hôtelier 

Toulon Lycée du parc saint Jean

Draguignan  Collège Jean Rostand 

Draguignan   Ecole primaire Paul Arène

Lorgues (cité scolaire)

Figanières 

Fox Amphoux 

Saint Maximin Collège Leï Garrus

Salernes primaire

Toulon  Lycée Cisson

Trans en Provence


-----------------------------------------------------------------

 

L'AMAP Les Motivé-e-s, notre AMAP lorguaise s'impliquera, il est vrai, modestement, dans cette semaine sans pesticides.
Nous tiendrons le stand du Collectif des AMAP lors de la journée "OGM" du 21 février organisée par Les Lundis de St Ferréol dans l'espace Mitterrand de Lorgues. Nous essaierons de convaincre la mairie, les administrations éducatives de notre commune, les enseignants, les parents d'élèves d'organiser au moins un repas bio entre le 23 et le 27 mars.
De même, nous tenterons d'organiser une visite chez l'un de nos producteurs le 29 mars.

Nous vous tiendrons informés de l'avancement de nos projets lors de nos rencontres du jeudi.

Repost 0
Published by Les motivées - dans Votre calendrier
commenter cet article
22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 14:46
 

Apiculture : le combat contre les pesticides continue

AGRICULTURE - Actu-Environnement.com - 21/01/2009
 
Suite au renouvellement de l'autorisation du pesticide Cruiser en France, les apiculteurs s'inquiètent pour leur récolte 2009 et poursuivent les recours en justice. La vigilance sera de mise pour le suivi des procédures de semis

  Le Ministre de l'agriculture et de la pêche Michel Barnier a renouvelé en décembre dernier l'autorisation de mise sur le marché de la préparation Cruiser, insecticide utilisé en traitement des semences de maïs pour lutter contre le taupin. Fortement redoutée par les apiculteurs, cette annonce a mobilisé l'ensemble de la profession qui depuis cherche à démontrer l'irrationalité de cette décision.

L'Union Nationale des Apiculteurs Français (UNAF) rappelle ainsi que le renouvellement du Cruiser a été validé alors qu'aucun rapport sur le suivi de la campagne 2008 n'est paru. Pourtant l'apiculture française a encore connu de grosse perte en 2008. Dans certaines régions comme Rhône Alpes ou l'Alsace, ces mortalités ont pu atteindre 30% du cheptel voire plus. L'ensemble des enquêtes effectuées sur le terrain démontre un taux de perte toujours plus élevé en zone de grande culture ou de vergers que dans les zones de montagne, complète l'UNAF.
Par ailleurs, selon les professionnels, les préconisations assorties à l'autorisation sont inapplicables et non contrôlables. Les trois premières préconisations sont identiques à celles de l'année dernière : renforcement des conditions d'enrobage, usage sur une même parcelle uniquement une année sur trois et utilisation possible uniquement sur certains maïs. Mais cette année, une quatrième préconisation entre en vigueur : les agriculteurs sont obligés de mettre en place des déflecteurs sur les semoirs afin de limiter les émissions de poussières lors des semis. Or, selon Henri Clément Président de l'UNAF, plus de la moitié des semoirs utilisés en France ne peuvent pas être équipés de réflecteurs. Pour l'UNAF, il est donc clair que les abeilles seront encore menacées cette année.

Mais les professionnels ne veulent pas baisser les bras et ont prévu de déposer un recours auprès du Conseil d'Etat pour invalider cette autorisation. Pour justifier sa position, l'UNAF entend mettre en avant le fait qu'en 2008 l'autorisation française se basait sur l'autorisation allemande selon le principe européen de « reconnaissance mutuelle ». Or, depuis, l'Allemagne a retiré son autorisation suite à des intoxications massives de ruchers à cause de l'emploi du « Poncho pro », un insecticide de la même famille que le Cruiser. Aujourd'hui ces produits sont toujours interdits et le gouvernement commence à mettre en doute l'efficacité des traitements : de 7 foyers d'infestation du maïs par la chrysomèle en 2007 la contamination est passée à 80 malgré les traitements.
L'autorisation d'utiliser le Cruiser a également été retirée en Italie en septembre 2008. Suite à la mort de plus de 50.000 ruches au printemps 2008, le gouvernement a interdit la famille de produits après avoir fait le lien entre des semis dans la vallée de Po et la mort des abeilles.

Victoires juridiques pour l'UNAF

En attendant le résultat du recours, l'UNAF poursuit ces actions juridiques contre les mauvaises pratiques agricoles. Des poursuites pénales ont été engagées à Angers contre un arboriculteur qui avait procédé au traitement de ses arbres fruitiers en pleine période de floraison. Le traitement a été effectué sans respecter l'obligation légale de fauchage préalable ce qui avait entraîné la destruction du cheptel de l'apiculteur voisin. La Cour d'appel d'Angers a déclaré l'arboriculteur coupable. L'UNAF a également eu gain de cause dans une affaire jugée à Saint-Gaudens et qui l'opposait à deux structures locales de vente et de conseil en produits phytosanitaires. Les deux sociétés ont été condamnées pour avoir conseillé l'application de mélanges de substances sans autorisation de mise sur le marché français.

Vers une meilleure organisation de la filière                                

Outre des procédures judiciaires, l'année 2009 verra sans doute apparaître une nouvelle organisation pour la filière apicole. Suite au rapport Saddier publié en octobre 2008, une première réunion a eu lieu le 7 janvier dernier au Ministère afin d'évoquer la mise en œuvre des mesures proposées dans le rapport. Ce comité Saddier composé d'une cinquantaine d'acteurs provenant de la filière apicole et agricole ont débuté leurs réflexions sur la création d'un institut technique apicole pour avril 2009, d'une interprofession pour 2010 et le développement de la formation (BTS notamment pour l'automne 2009).

F.ROUSSEL

© Tous droits réservés Actu-Environnement

Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [6554] / utilisation du flux d'actualité.
    
 
Par la diffusion de cet article de "Actu-Environnement" dont nous sommes les fidèles lecteurs, les adhérents de l'AMAP de Lorgues, très soucieux de protection de notre espace naturel, apportent leur entier soutien à la démarche des apiculteurs de Lorgues ou d'ailleurs, contre le renouvellement de l'autorisation du pesticide Cruiser en France. 
"L'AMAP Les Motivé-e-s" encourage un jeune apiculteur lorguais ; nous souhaitons qu'il entre dans le cercle de nos producteurs.
Repost 0
Published by Les motivées - dans A lire ou à voir
commenter cet article
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 14:57
Partout en France métropolitaine et de plus en plus à l’étranger, des collectivités, des entreprises, des associations et bien d’autres acteurs mettent en place des conférences, des projections de films, des débats, des expositions ou encore des spectacles, des sorties sur le terrain, des visites et portes ouvertes en jardins ou exploitations agricoles…

Depuis sa création, la Semaine sans Pesticides est l’événement fédérateur et novateur qui permet de maintenir la pression sur les décideurs et prouver que l’on peut et on doit aujourd’hui se passer des pesticides.

"L'AMAP - Les motivé-e-s" prendra part, dans la mesure de ses moyens, à cette action ; elle participera à la "SEMAINE SANS PESTICIDES" du 20 au 30 mars 2009.
A la lecture des prochains articles ou lors de nos rencontres du jeudi, chez Brigtte, vous serez informés des initiatives prises sur ce sujet par votre AMAP lorguaise.

Consultez le site sur http://www.semaine-sans-pesticides.fr/pdf/Projet_SSP4.pdf

Repost 0
Published by Les motivées - dans Votre calendrier
commenter cet article
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 14:24
 Comment participer, par une prise de position simple et quotidienne, à une répartition plus équitable des richesses sur la planète, à tisser des liens conviviaux avec son entourage, à réduire le réchauffement climatique, à renforcer
l’autonomie de sa commune, de son quartier, à co-créer un monde basé sur l’échange et la coopération ?

Réponse : acheter et produire localement !

En quelques points, acheter local et favoriser l’artisanat, c’est :

  • Participer à la préservation des terres nourricières et à l’activité des paysans à côté de chez soi

  • Entretenir une vie sociale locale et des relations humaines épanouissantes

  • Encourager une économie locale et créer des emplois qui ont du sens

  • Préserver les paysages et la beauté des villes

  • Favoriser la qualité alimentaire et vivre en bonne santé

  • Réduire les transports et infléchir le réchauffement climatique

  • Participer à une répartition équitable des richesses

  • Développer la diversité des modes de vies et des terroirs

  • Sauvegarder la biodiversité agricole           .../...

    ENCOURAGER UNE ÉCONOMIE LOCALE ET CRÉER DES EMPLOIS QUI ONT DU SENS

                                                                                                      Pourquoi ?
- Pour un emploi créé dans un supermarché/hypermaché, c’est trois à cinq emplois qui disparaissent dans les PME et l’artisanat local (Cf. Christian Jacquiau). À l’heure où nous cherchons par tous les moyens un vivier d’emplois nouveaux, voici une piste non négligeable que nous pourrions étudier.

- Le réseau de la grande distribution à pour critère prépondérant le prix. Un producteur qui vend sa production au travers des centrales d’achat est donc souvent contraint de privilégier la quantité au détriment de la qualité et de brader le fruit de son travail (25 % des paysans ont un revenu inférieur au RMI, 40 % disposent de moins du Smic pour vivre). Simultanément les marges de la grande distribution ne cesse d’augmenter (des rapports qui peuvent aller de 1 à 4)

- A contrario, un producteur ou un artisan qui a une relation directe avec ses consommateurs a la possibilité de valoriser un travail de qualité et de le vendre à un prix juste, qui n’est pas soumis à la grande chaîne des intermédiaires.


Extraits du Mouvement Colibris ; Textes de Pierre Rabhi.

http://www.colibris-lemouvement.org/index.php/TH/Acheter-bio,-local,-de-saison/node_86

Repost 0
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 22:10
Son président, Louis CLAVIER, sera entouré de Chantal Toussan, Alice et Christian Dépret, Claude Inaudi et Joëlle Meyer ; ainsi s'est constitué le premier bureau de l'association lors de l'assemblée constitutive du 4 décembre 2008. Evidemment, comme depuis la création de l'AMAP, le comité de pilotage restera ouvert à toutes et tous les adhérents qui le souhaitent.

Maintenant la parole à Louis, notre Président :


 
     "Bonjour à toutes et à tous!

 Je suis tout autant  ému de la confiance que me fait notre association légale naissante, que par le dynamisme et la conviction qui nous animent tous au sujet de cette AMAP qui a déjà quelques mois d'existence. Il n'y a qu'à ouvrir les oreilles et les yeux lors du remplissage de nos paniers chez Brigitte pour comprendre que nous avons à la fois conscience de participer à l'avenir de notre planète tout en se faisant d'énormes plaisirs de communication et de consommation.!
Alors je souhaite que 2009 donne à voir le développement de cette grande affaire ! et pour chacune et chacun d'entre nous, souhaitons nous plein de projets pour accéder à plus de santé et de vie et souhaitons surtout à nos producteurs (Patrice, Florence, Pierre et Bruno, Corine et Frédéric) plein de courage car le nombre de consommateurs à coup sûr, va aller en augmentant !"

Merci à toi, Louis et à ton épouse, Françoise.
    




Repost 0
Published by Les motivées - dans Les événements
commenter cet article
25 décembre 2008 4 25 /12 /décembre /2008 17:04
 

Vous connaissez très certainement, Pierre RABHI, le « MOUVEMENT TERRE ET HUMANISME » ou « COLIBRIS » ... en ces jours de repos bien mérités, passons quelques minutes à les redécouvrir.


Qui est Pierre Rabhi ?

  Dernière minute : Pierre Rabhi sera le Samedi 31 Janvier 2009 à Antibes (06) avec Jean-Marie Pelt "Au-delà du Nord et du Sud, l'espèce humaine face à son devenir" au Palais des congrès  ;  Contact : Patricia Godart, 04 92 90 51 54

Initiateur de Colibris, mouvement pour la Terre et l’Humanisme, reconnu expert international pour la lutte contre la désertification, Pierre Rabhi est l’un des pionniers de l’agriculture écologique en France. Depuis 1981, il transmet son savoir-faire en Afrique en cherchant à redonner leur autonomie alimentaire aux plus démunis et à sauvegarder leurs patrimoines nourriciers.

 

Auteur, philosophe et conférencier, il appelle à "l'insurrection des consciences” pour fédérer ce que l'humanité a de meilleur et cesser de faire de notre planète-paradis un enfer de souffrances et de destructions. Devant l'échec de la condition générale de l'humanité et les dommages considérables infligés à la Nature, il nous invite à sortir du mythe de la croissance indéfinie, à réaliser l'importance vitale de notre terre nourricière et à inaugurer une nouvelle éthique de vie vers une « sobriété heureuse ».

Son dernier ouvrage "Manifeste pour la Terre et l'Humanisme" est édité chez Actes-Sud et préfacé par Nicolas Hulot.

 

"De ses propres mains, Pierre Rabhi a transmis la Vie au sable du désert... Cet homme très simplement saint, d'un esprit net et clair, dont la beauté poétique du langage révèle une ardente passion, a fécondé des terres poussiéreuses avec sa sueur, par un travail qui rétablit la chaîne de vie que nous interrompons continuellement". Yehudi Menuhin.

Pour en savoir plus sur les valeurs de Pierre Rabhi, MTH et Colibris, visiter les sites :
www.mouvement-th.org et http://www.colibris-lemouvement.org/

 

Repost 0
Published by Les motivées - dans A lire ou à voir
commenter cet article
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 23:06
Vous cherchiez un cadeau utile, peu cher, un cadeau dont vous vous servirez souvent , alors, ne cherchez plus, faites vous offrir ou offrez un PRESSE PUREE.
Un Presse purée, mais pas n'importe lequel, pas le robot à 200 Euros qui rend en bouillie vos pommes de terre bintjes et grâce auquel vous passez un certain temps et gaspillez des litres d'eau pour le nettoyer, non, le presse purée magique, celui de votre grand'mère, de votre arrière grand'mère, celui que vous prenez bien en main et avec lequel vous écrasez tranquillement les pommes de terre cuites à la vapeur.
Vous ne voyez pas, alors la photo  :


Ah ! de la vraie purée, des pommes de terre avec leurs fibres, leur vrai goût, leur texture.
                              
Des recettes de purées, il y en a bien plus que l'on ne pense, je vous donne un truc : lors de la cuisson, ajoutez un gros oignon à vos pommes de terre, un peu de sel, pas trop et conservez l'eau de cuisson, elle vous servira pour lier votre purée.

 Oui, retrouvez toutes les saveurs et l'onctuosité des purées "faites maison", d'un simple coup de presse ! Le presse purée est vraiment pratique pour une ou deux personnes. Il est idéal également pour presser vos fruits cuits et réaliser de succulentes compotes.


Repost 0
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 22:28

Extrait de "NaturaVox" http://www.naturavox.fr/  :

Vous n’aimez pas les OGM dans votre nourriture ? Tant mieux, parce que moi non plus. Grâce à Greenpeace, vous allez même pouvoir les éviter au maximum dans votre assiette à Noël. En effet, l’ONG vient de sortir un mini "guide de Noël sur les produits avec ou sans OGM".
Au programme des réjouissances, vous trouverez donc des informations sur les aliments : poissons, volailles, fromages, desserts, mais également sur les marques, avec des niveaux de garantie suivant les enseignes.

Clic droit et ouvrir : http://www.greenpeace.org/raw/content/france/presse/dossiers-documents/guide-de-noel-des-produits-avec-ou-sans-ogm.pdf

Repost 0
Published by Les motivées - dans A lire ou à voir
commenter cet article
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 18:30

Avec France Inter, la chronique de Bernard Maris, journaliste et écrivain.

" Le potager, c'est à dire la relocalisation des cultures, est la parade idéale aux deux dangers qui menacent l'humanité : les bidonvilles et la pénurie alimentaire.

Aujourd’hui, on peut assister à la remise à Paris des prix du concours des jardins potagers par la Société nationale d'horticulture de France ... Les jardins potagers sont sources de délicieux légumes, non trafiqués, écologiques (il faut mieux cultiver ses haricots que les faire venir du Kenya) et ce sont des lieux d’une grande productivité, car les propriétaires de jardins potagers y mettent un soin extraordinaire. Du temps de la Russie soviétique, l’agriculture avait une productivité dérisoire dans les grandes fermes publiques, sovkhozes et kolkhozes, mais les jardins potagers, tolérés, avaient eux une production par heure ouvrée extraordinaire et on avait calculé qu’ils représentaient près du tiers de la production agricole nationale !
Vous vous demandez où je veux en venir ?
A ceci : il est certain qu’une agriculture raisonnée doit passer par une relocalisation des cultures et une réinscription de celles-ci dans le temps.
Faut-il manger des tomates absolument immondes et génétiquement modifiées afin de pourrir moins vite à longueur d’année? Des fraises insipides à longueur d’année ?
La relocalisation des cultures, elle, permettrait d’éviter deux phénomènes qui menacent l’humanité.
Le premier est le bidonville. Le bidonville est alimenté par des paysans chassés de leurs terres par des famines, des guerres, mais aussi chassés par l’agriculture des pays du Nord, exportatrice et subventionnée, et largement excédentaire, et destructrice de cultures vivrières. Un milliard d’humains habitent dans des bidonvilles, et ils seront deux milliards en 2030.
Le deuxième phénomène, c’est la pénurie alimentaire. La spécialisation internationale du travail, l’urbanisation, le développement des économies émergentes, peuvent déboucher sur la pénurie. Ainsi, l’Inde a dû importer en 2007 des céréales et la Chine a importé du maïs au moment des Jeux Olympiques. En ce moment elle est à la recherche dans le monde entier de terres arables à louer ou acheter pour nourrir sa population. La Chine a fait le pari de faire basculer 300 millions de paysans dans les villes pour alimenter sa main-d’œuvre, ce qui ne va pas sans poser de graves problèmes. D’autant qu’elle commence à souffrir de pénurie d’eau, et même de terre, du fait de son urbanisation phénoménale. Elle cherche donc à mettre en place une agriculture hyper-productiviste, au moment où les pays les plus consommateurs de produits phytosanitaires, comme la France, commencent à parler d’agriculture raisonnée ! Et si l’agriculture était le talon d’Achille de la Chine ?

Et si le jardin potager était l’avenir de l’agriculture ? "

Merci Bernard Maris.


Retrouvez les chroniques de Bernard Maris sur France Inter.

Repost 0
Published by Les motivées - dans A lire ou à voir
commenter cet article
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 19:23

Vendredi 19 Décembre

"Vendredi, c'est Ecologie"
et Cobionat présentent
au cinéma La Tomette à Salernes
NOS ENFANTS NOUS ACCUSERONT



Le film documentaire écrit et réalisé par Jean-Paul JAUD


Programme de la soirée (débat, soupe et projection)
L'actualité du film rejoint l'actualité de Salernes, puisque la municipalité envisage la mise en place d'une cantine bio... en partenariat avec l'association Agribio Provence en charge du projet "cantine bio" dans le Var. Bravo.

Repost 0
Published by Les motivées - dans Votre calendrier
commenter cet article

Présentation

  • : AMAP de Lorgues - Le blog Les Motivé-e-s
  • AMAP de Lorgues - Le blog Les Motivé-e-s
  • : A Lorgues, créons ensemble les instruments du mieux vivre, du bien consommer ; ces instruments que sont une nouvelle façon de produire sainement, de permettre à nos partenaires producteurs de s'inscrire dans la durée, de prévoir leur avenir, de ne plus polluer une terre nourricière qui n'est pas notre propriété mais celle de nos enfants et petits enfants.
  • Contact

Les rendez vous

Livraisons Légumes, Oeufs, Poissons, Miel, Volailles, Fromages, Viandes ...
Toujours chez Brigitte Grivet,
domaine St Jean Baptiste,
1525, route des Arcs à Lorgues
.

Attention, ne stationnez pas sur la départementale, entrez chez Brigitte, vous pouvez facilement faire demi-tour près des caves. Ou si vous avez des difficultés à traverser la départementale pour entrer au Domaine, n'hésitez pas à faire demi tour à l'embranchement de la route de Vidauban.
                   

-----------------------------

Sur votre blog,

+ de 55 000 visites ...
+ de 440 articles !

Envoyez vos recettes, vos articles
à amap-lorgues@orange.fr


-------------------

Retour page d'accueil : http://amap.lorgues.over-blog.com/

Recherche

Un renseignement, contactez

L'e.mail de l'Amap :
amap-lorgues@orange.fr

La présidente, Chantal Toussan :
04 94 73 27 08 - 06 84 36 53 80  -  ctoussan@voila.fr 


ou l'un des liens producteurs/amapiens :  
   
- Légumes Bio (Mathieu Faure de Fox Amphoux)
  Liens : Jocelyne ABAUZIT
- 06 10 24 73  68 
             
jabauzit@aol.com
            Chantal Toussan -06 84 36 53 80

          ctoussan@voila.fr

- Vins (transition BIO) Domaine de L'Estello - Lorgues


- Fromages chèvres, brebis, vaches (Florence Bertin, Taradeau)
   Liens : Annie Rosello - 04 94 73 27 23 -  annierosello@hotmail.com

               Miepol Fayard - 04 94 73 92 73 - miepol.legoaoc@orange.fr


 - Poissons : Daurades Loups et maigres (Pierre Baltmigere et Bruno Régis - la Seyne sur mer)
  Liens : Louis Clavier - 04 94 70 94 04 - 06 76 60 42 97feminier@orange.fr
              Sylvie Sarrazin - 04 94 73 22 15 - ssarrazin83@gmail.com  


- Poissons : Truites - Ecrevisses Jean Claude Vigin de Bauduen
   Lien :  Miepol Fayard - 04 94 73 92 73 - miepol.legoaoc@orange.fr


- Fruits d'hiver Bio : (Bruno DEBON Châteaudouble)
   Liens : Claude Inaudi  04 94 73 24 34 - claude.inaudi@free.fr


- Oeufs, volailles (Corinne Costamagno, Ampus)
   Liens : Françoise Clavier - 04 94 70 94 04 - 06 76 60 42 97feminier@orange.fr     


- Viandes bovines (Véronique Quinot - Blieux 04)
   Liens : Annie Rosello - 04 94 73 27 23 -  annierosello@hotmail.com 


- Viandes d'agneaux (Francis Girard, Bauduen)
   Liens : Claude Inaudi - 04 94 73 24 34 - claude.inaudi@free.fr
                Miepol Fayard  04 94 73 92 73 miepol.legoac@orange.fr


- Miel : (BardiaSabet - Trans en Provence)
Lien : Christian Dépret 04 94 84 09 18  c.depret@wanadoo.fr

- Huile d'Olives - Louis Ehrhardt - Trans
- Farines - Céréales : (Bertrand Allai - Bras)
 


Un article, une recette, une photo, un commentaire sur le blog, joignez Christian Dépret au 04 94 84 09 18 - 06 74 41 89 81 - c.depret@wanadoo.fr.